DSpace
 

Bienvenue à la Bibliothèque Virtuelle de l'université d'Alger >
universite d'alger >
thèse langue française >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1635/14640

Titre: EVALUATION DU PROTOCOLE BEACOPP DANS LE TRAITEMENT INITIAL DES STADES AVANCES DE LA MALADIE DE HODGKIN
Auteur(s): TALBI, Faiza
Ardjoun, Fatma Zohra
Mots-clés: Facteurs pronostiques
Lymphome hodgkinien (LH)
chimiothérapie (CT)
Issue Date: 23-Oct-2018
Description: Notre etude est multicentrique, ouverte: elle porte sur 70 patients presentant un lymphome hodgkinien, stade avance, traites en premiere intention par le protocole BEACOPP. Sur 62 patients evaluables, 55 ont beneficie du nombre total de cycles prevus dans le schema therapeutique, une radiotherapie complementaire est pratiquee dans 15 cas. Les resultats sont tres prometteurs, avec des reponses globales de l fordre de 95%. Les facteurs influencant, d fune maniere significative ces resultats, sont: le stade clinique, les masses bulky, le nombre de FR selon l fIPS, le taux de LDH et la preservation de l fintensite de dose. La SG a 5 ans est estimee a 82 %, les facteurs cliniques et biologiques ayant un impact significatif sur ce parametre sont: l fage >40 ans, les masses bulky, l fhyper alpha2 globulinemie, l faugmentation des PA et de la LDH. Les modeles pronostiques discriminants sont: le MSKCC et l fEBMT. La SSE a 5 ans est evaluee a 78%. Elle est significativement liee, dans notre etude, au diametre mediastinal, a la RDI (etoposide, procarbazine et adriamycine), a l fhyperleurcocytose . 15 giga/l, a l faugmentation de la LDH, des PA, des alpha 2, des gamma globulines, aux criteres du MSKCC et de l fEBMT et au nombre de facteurs pronostiques selon l fIPS. Nous etude confirme la faisabilite de ce protocole therapeutique agressif en ambulatoire (70% des cycles institues, dans notre etude, ont ete recus en HDJ): les complications observees sont en majorite gerables avec un traitement adequat et se superposent a celles decrites dans la litterature, en termes de frequence, de gravite et d fevolution. La survenue d fune toxicite aigue nous a conduits dans 06 cas (8, 5%) a changer de strategie therapeutique. Six deces toxiques (08%) sont repertories dont trois en rapport avec une neutropenie febrile grade 4. Une surveillance tres etroite est indiquee, en particulier lors des premiers cycles, avec une attention particuliere pour les patients juges a haut risque : age .40 ans associe a un mauvais score OMS, score IPS.4 et des taux de lymphocytes inferieurs a 0,700 giga/l (a J1 et a J8 des cycles). La toxicite pulmonaire du BEACOPP represente une complication redoutable avec un impact tres significatif sur la SG et SSE des patients. Il est preconise d fappliquer des mesures preventives permettant de reduire la morbidite et la mortalite attribuees au traitement: sevrage tabagique, vaccination antipneumococcique, antibioprophylaxie et utilisation prudente des facteurs de croissance granulocytaires.
URI: http://hdl.handle.net/1635/14640
Appears in Collections:thèse langue française

Files in This Item:

File Description SizeFormat
TALBI_FAIZA.pdf4,61 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback