DSpace
 

Bienvenue à la Bibliothèque Virtuelle de l'université d'Alger >
universite d'alger >
thèse langue française >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1635/14568

Titre: PREVALENCE ET FACTEURS DE RISQUE DE L'ANEVRYSME DE L'AORTE ABDOMINALE SOUS RENALE DANS UNE POPULATION AGEE DE PLUS DE 60 ANS
Auteur(s): RACHED, Chafia
Brouri, Mansour
Mots-clés: prevalence
Tabagisme
Issue Date: 21-May-2018
Description: Introduction : L’anévrysme de l’aorte abdominale (AAA) sous rénale est une pathologie silencieuse avec un risque de décès de 85 % en cas de rupture. Un dépistage systématique par un geste simple d’échoscopie pourrait réduire cette mortalité notamment dans une population à haut risque. Objectifs Évaluer la prévalence de l’AAA chez des patients de plus de 60 ans consultant à l’hôpital pour une échographie tout motif confondu, par la mesure du diamètre antéro postérieur de l’aorte, en préciser les facteurs de risque et évaluer l’extension de la maladie anévrysmale et les autres atteintes asymptomatique de l’athérosclérose. Méthodes Il s’agit d’une étude descriptive prospective colligeant les données d’un dépistage échographique systématique d’AAA sous rénale, chez des sujets recrutés au niveau de l’hôpital de Béni Messous et de l’EPH Birtraria entre Juin 2014 et Février 2016. La population a été ciblée uniquement sur l’âge. Les éléments épidémiologiques, les facteurs de risques de l’AAA, les FRCV et les antécédents personnels (Angor, AVC, AOMI, BPCO) et familiaux d’AAA recueillis à l’interrogatoire, ont été consignés sur une fiche préétablie. Une échoscopie avec une sonde barrette courbe de basse fréquence (de 2 à 5 MHz) a été réalisée chez tous les patients et l’AAA était retenu pour un diamètre antéro postérieur (DAP) strictement supérieur à 30mm. L'étude des cas d'AAA dépistés a consisté en un bilan biologique à la recherche d'un diabète et/ou une dyslipidémie ; d'un bilan morphologique fait d'un électrocardiogramme (ECG), d'un index de pression systolique (IPS) d'une échographie doppler des troncs supra aortiques, à la recherche d'autres atteintes athéromateuses souvent associées à l'AAA et d'une échographie doppler vasculaire des membres inferieurs à la recherche d'autres localisations anévrysmales. L’analyse multivariée par régression logistique a été utilisée pour l’étude des facteurs déterminants de l’AAA. Résultats Le dépistage systématique a concerné 600 patients âgés en moyenne de 70,04±7,06 [61 – 90 ans]. Il a mis en évidence une prévalence globale d’AAA de 2.2% (n=13) et une prévalence masculine de 4,5% (femme 0%). Le diamètre moyen de l’aorte était de 38,12± 5,302 mm . En analyse mutivariée une association positive avec l’AAA est observée avec le tabagisme actif, sa durée en année et son intensité en paquet année; avec l’HTA, la dyslipidémie et les antécédents d’événements cardiovasculaires; une association négative était observée avec un sevrage tabagique de plus de 20 ans, le diabète de type 2 et l’obésité androïde. Nous notons cinq cas d’anévrysme de l’artère iliaque primitive mais aucun cas d’anévrysme poplité et/ou fémoral. Les cas d’AAA dépistés étaient tabagiques dans 92,3%, hypertendus dans 92,3%, dyslipidémiques dans 61,5%, aux antécédents d’événements cardiovasculaires dans 61,5%, diabétiques dans 30,8%, obèses dans 7,7% et en obésité androïde dans 23,1%. La notion familiale était de 0%. Ils avaient une atteinte carotidienne associée dans plus de 80 % des cas, une atteinte coronarienne (ECG) dans 53% et un IPS< 0,90 dans presque un tiers des cas. Discussion La prévalence de L’AAA chez notre population ciblée uniquement sur l’âge rejoint les prévalences rapportées récemment en Europe et en Espagne. Elle serait cependant plus élevée si le dépistage avait ciblé des sujets de sexe masculins et fumeurs. Les facteurs déterminants de l’AAA chez nos patients sont similaires à ceux décrits par la littérature. Conclusion Il en ressort que l’échoscopie, outil simple non invasif et peu couteux, permet le dépistage de l’AAA, l’évaluation de sa prévalence, sa surveillance et donc de sauver la vie des patients à risque. Reste à préciser la population à cibler dans notre pays ; faudrait-il prendre des sujets plus jeunes (> 60 ans) que dans les recommandations internationales, de sexe masculin avec ou sans notion de tabagisme ?
URI: http://hdl.handle.net/1635/14568
Appears in Collections:thèse langue française

Files in This Item:

File Description SizeFormat
RACHEDI_CHAFIA.pdf3,64 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback