DSpace
 

Bienvenue à la Bibliothèque Virtuelle de l'université d'Alger >
universite d'alger >
thèse langue française >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1635/14509

Titre: Facteurs prédictifs d’évolution d’un rhumatisme inflammatoire débutant vers une Polyarthrite Rhumatoïde
Auteur(s): RAHAL, Fadia
LADJOUZE-REZIG, Aicha
Mots-clés: polyarthrite rhumatoide
Rémission
rhumatisme inflammatoire débutant
Issue Date: 20-Mar-2018
Description: Objectif : Etudier les facteurs prédictifs d’évolution d’un rhumatisme inflammatoire débutant (RID) vers une polyarthrite rhumatoide (PR), de progression structurale (PS) des patients PR ainsi que leur rémission. Méthodes : Il s'agit d'une étude prospective longitudinale portant sur des RID ne répondant pas aux critères de classification des rhumatismes definis. Les données démographiques, biologiques, immunologiques et radiographiques ont été recueillies à l'inclusion. L'activité de la maladie estimée par le DAS 28-CRP, le handicap fonctionnel calculé par le HAQ, et les dommages ostéo-articulaires, appréciés par le score de Sharp-Van der Heijde (SVDH), et par échographie articulaire, ont été évalués initialement puis à 1 an. Une régression logistique a été réalisée pour la recherche des facteurs prédictifs d’évolution vers une PR, de PS ainsi que la rémision de ces PR. Résultats : sur 172 patients inclus (24 hommes, 148 femmes), dont l’âge moyen était de 43.13 ans ±14.07 et un délai moyen du diagnostic de 10.24 mois ± 6.84. La moyenne de la VS était à 46.81± 31.16 mm/1ère heure, et la moyenne de la CRP était de 22.84±39.8 mg/l. les faceurs rhumatoides (FR) et les anticorps anti protéines citrullinées (ACPA) étaient présents respectivement chez 48.8% et 53 % des patients. Le score SVDH érosion, pincement et total était réspectivement de 3.38±3.48, 5.08±3.32, et 5.95±4.94. Cent soixante et un patients ont été suivi pendant 12 mois, dont l’analyse de régression multivariée a démontré que, le DAS28-CRP>5.2 (OR = 28.6 ; IC95% 8.7-94.5), qu’un taux de FR>60UI/L (OR = 11.2 ; IC95% 4.3-87.5), et un taux d’ACPA>60 UI/L (OR =5.4 ; IC95% 1.9-15.3) était prédictifs de survue d’une PR. Par aillieurs, le dérouillage matinal > 120 minutes était prédictif de progression structurale (OR=14.11 ; IC95% 1.73-115.1). L’analyse multivariée n’a pas permis de mettre en évidence de facteurs prédictifs de rémission chez les patients atteints de PR. Conclusion : notre étude suggère que l’évaluation clinique de l’activité du RID dès son diagnostic par le DAS28- CRP, ainsi que la recherche d’auto anticorps de la PR permet de prédire son évolution vers une PR, et que le dérouillage matinal est important à éstimé dès le début car il prédit la PS.
URI: http://hdl.handle.net/1635/14509
Appears in Collections:thèse langue française

Files in This Item:

File Description SizeFormat
RAHAL_FADIA.pdf4,32 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback